Prendre du temps pour soi quand on a de jeunes enfants, c’est possible!

par | Fév 10, 2020 | Non classé

C’est en tant que jeune maman que je m’adresse à vous aujourd’hui. Vous, chers jeunes parents, qui vous vous demandez peut-être si votre vie ressemblera à nouveau un tant soi peu à ce qu’elle était avant l’arrivée des enfants. Peut-être que vous vous demandez parfois : « Quand est-ce que j’aurai enfin une minute à moi? ». Entre le travail, les tâches quotidiennes, les repas à préparer, les activités multiples des enfants…Pas facile de s’octroyer un moment juste pour soi. Evidemment, il n’est pas question d’imaginer notre vie sans nos enfants. J’imagine que pour beaucoup d’entre vous, comme pour moi, nos enfants sont le soleil de nos jours (parfois aussi de nos nuits…) et le plus beau cadeau que la vie ne nous ait jamais fait. Voilà, ça c’est dit. Abordons maintenant tranquillement notre sujet du jour: « Et moi dans tout ça? »

Car avant d’être maman ou papa , vous étiez aussi homme, femme, époux, conjointe, meilleur pote, copine de sorties, etc. Et peut-être vous est-il devenu difficile aujourd’hui de laisser exister tous ces aspects de votre personnalité. Peut-être que vous vous dites que vous n’avez pas le temps, que vous n’avez plus le temps. Ni de faire votre jogging, ou de boire un verre entre ami(e)s, ou un petit ciné en amoureux, ou encore de faire votre séance de yoga matinale.

Pourquoi est-ce que je vous parle de tout ça? Parce qu’en tant que coach, je suis convaincue qu’il est important de pouvoir prendre soin de soi pour pouvoir mieux prendre soin des autres (y compris de ses enfants). Je vois régulièrement des personnes, notamment de jeunes parents, complètement épuisés. J’entends souvent dire : « Je n’ai pas une minute à moi. Je ne sais même plus comment faire pour me reposer. Je n’y arrive pas. », « J’ai fait beaucoup de sport avant, mais là je n’ai plus le temps depuis que nous avons les enfants. », ou encore:  » Si vous saviez comme je rêve d’une petite heure, juste à ne rien faire, avec un thé dans le canapé. ». J’entends même des personnes me dire qu’ils passent plus de temps aux toilettes car c’est le seul moment où ils sont tranquilles!

Ce n’est pas simple. Prendre du temps pour soi quand on combine travail et vie de famille, ce n’est pas simple. Il y a tant de bonnes raisons de ne plus faire son jogging du weekend. Il faut se lever encore plus tôt, peut-être demander à votre conjoint(e) de faire de même, le/la laisser seul(e) au petit déjeuner avec loulou qui pleure à chaudes larmes parce qu’il vous voit mettre vos chausures et partir sans lui. Il y a tant de bonnes raisons de ne pas aller faire ce ciné en amoureux: le prix des baby-sitters, les grands-parents qui ne sont plus très enthousiastes à l’idée de garder les enfants depuis l’arrivée du petit quatrième, et encore les pleurs de loulou parce qu’il vous voit mettre vos chaussures et partir sans lui…

Je connais tout ça. C’est du vécu. Et je connais aussi les éventuelles conséquences de donner de soi en parmenance aux autres et d’avoir le sentiment de ne plus rien avoir à s’offrir à soi. Or, c’est possible. C’est même primordial. Premièrement parce qu’on ne sert pas à boire avec une carafe vide. Plus vous vous sentirez en forme, plein(e) d’énergie, plus vous pourrez en donner aux autres (y compris à vos enfants). Plus vous vous sentirez calme, plus vous pourrez apporter le calme au sein de votre famille. Deuxièmement, parce que vous donnerez ainsi un exemple sein à vos enfants. Comme l’a dit Albert Einstein: « Donner l’exemple n’est pas le principal moyen d’influencer les autres, c’est le seul moyen. ». Alors si vous aussi vous souhaitez pour vos enfants qu’ils grandissent en étant bienveillants envers eux-même, montrez-leur comment on fait.

« Un petit peu de quelque chose, c’est mieux que beaucoup de rien. »

Dan Millman

Dans un premier temps, il peut s’agir d’un tout petit moment. Un tout petit changement, facile à intégrer au quotidien. Commencez par quelque chose qui ne demande pas beaucoup d’effort ou d’organisation. Ensuite, quand vous aurez intégré ce petit moment à votre quotidien, vous pourrez, si vous le désirez, faire une petit pas de plus. Pour que le premier petit pas soit efficacement intégré sur le long terme, je vous invite à vous poser les questions suivantes:

  • Que vais-je choisir de mettre en place exactement? En quoi est-ce important pour moi? Ce petit moment, cette activité quotidienne/hebdomadaire/mensuelle, qu’est-ce que cela représente pour moi?
  • De combien de temps ai-je besoin pour me reposer/ me ressourcer/ de dépenser/ me changer les idées,…? à quelle fréquence est-ce que je désire prendre ce moment?
  • Est-ce réaliste? Que vais-je devoir mettre en place pour y arriver? Que vais-je devoir abondonner? Qui est-ce que cela pourrait gêner?
  • Quand est-ce que je commence?

Alors, quand est-ce que vous commencez?

Le Blog

Exercice d’autohypnose pour revenir rapidement au calme

Exercice d’autohypnose pour revenir rapidement au calme

Aujourd’hui je partage avec vous un exercice d’autohypnose simple et efficace afin de retrouver le calme en quelques minutes seulement. Si vous avez un test à passer, ou un entretien important ; si vous êtes devant une situation qui vous stresse ; si vous...

Quand nos émotions deviennent nos alliées

Quand nos émotions deviennent nos alliées

Aujourd'hui je vous propose d'aborder le grand thème des émotions. Et ce n'est pas par hasard si je vous propose cela, car c'est presque toujours l'émotion qui fait souffrir qui amène mes patients à passer le pas de ma porte. Que ce soit la peur, la tristesse, la...

Se libérer du tabac grâce à l’hypnose, comment ça marche?

Se libérer du tabac grâce à l’hypnose, comment ça marche?

Vous avez pris la décision de vous libérer du tabac? Vous fumez et vous aimeriez arrêter, mais vous n'êtes pas certain d'être prêt(e) pour ce grand changement? Peut-être avez-vous déjà entendu parler de l'hypnose comme outil pour se libérer d'une addiction? Faisons le...

Les fausses croyances autour de l’hypnothérapie

Les fausses croyances autour de l’hypnothérapie

L'hypnose fascine. D'autant plus que la plupart d'entre nous associe l'état hypnotique à certaines images venue du spectacle ou du cinéma. En cabinet pourtant, nous sommes loin du serpent du Livre de la Jungle qui hypnotise grâce aux spirales dans ses yeux. Clarifions...